Y’en aura pas pour tout le monde

Installation d’éléments en grès roux, engobe et/ou émail, dimensions variables, 2015-2019. Des cornets de glace écrasés au mur, tantôt en ligne tantôt en un gigantesque monticule conique; suggèrent une fin de repas ou de réunion … qui à mal tournée. Les formes montrées sont les restes d’une bataille. Les couleurs sont sucrées et dégoulinantes, presque écoeurantes. La céramique rend dur ce projet mou, et atteste de la violence de chaque forme. Les propos basculent d’une idée à l’autre, d’un genre à l’autre, du jeu à l’arme.

vue d’exposition à la fondation Bernardaud
Vue s’exposition à la fondation bernardaud
Previous post
Next post

Comments are closed.